wildwins office 2016 key Office 2016 Product Key Office Professional Plus 2016 Key validkeyshop cheap-windows-10-product-key
Festival de Cannes 2015 : prix Vulcain pour Le Fils de Saul

le fils de saul 01

Le Prix de l’artiste-Technicien a été remis à l’ingénieur du son pour «pour la contribution exceptionnelle du son à la narration du film». Et en effet, le travail sur le son permet de saisir de façon impressionnante une représentation du pire des crimes sans le montrer, tout en le faisant ressentir sans détour mais sans la part de sordide que l’on pouvait craindre. Un sacré tour de force réussi par Tamas Zanyi qui a également travaillé sur les films ou . Le prix lui sera remis en septembre à l’Espace Pierre Cardin.

Prix_Vulcain Tamas Zanyi

Le Jury 2015 était présidé par la grande chef monteuse qui a longtemps travaillé avec François Truffaut, de 1971 (Les Deux Anglaises et le Continent) jusqu’à son dernier Vivement dimanche! en 1983. La Nuit américaine, L’Histoire d’Adèle H., L’Homme qui aimait les femmes, La Chambre verte, L’Amour en fuite, Le Dernier Métro (César) et La Femme d’à côté sont les autres films de leur filmographie commune.

De 1951 à 2000, dans le cadre de la proclamation officielle du palmarès lors de la soirée de clôture, des techniciens et/ou cinéastes étaient primés pour la dimension technique des œuvres du Grand Prix Technique de la CST, la Commission Supérieure Technique de l’Image et du son. Parmi les techniciens primés, citons notamment (photo de Cyrano de Bergerac), Pitof (effets spéciaux de Grosse fatigue), (photo de She’s So Lovely et Le Cinquième Élément) ou (photo de Tango).

 

Après une interruption de deux ans, le prix est revenu sous l’impulsion de Pierre-William Glenn, le président de la CST et fut rebaptisé Prix Vulcain de l’artiste technicien mais désormais remis en dehors de la cérémonie. Adoubé par Gilles Jacob, il fait néanmoins partie intégrante du palmarès du Festival de Cannes. Depuis 2003 ont ainsi été primés, souvent dans la plus grande discrétion, les directeurs de la photographie Tom Stern (Mystic River), Éric Gautier (Clean et Carnets de voyage), Janusz Kaminski (Le Scaphandre et le papillon), José Luis Alcaine (La Piel que habito), Charlotte Bruus Christensen (La Chasse), Antoine Héberlé (Grigris), Dick Pope (Mr. Turner), le monteur Stephen Mirrione (Babel), les ingénieurs du son Leslie Shatz (Last Days, Biutiful), Aitor Berenguer (Maps of the Sounds of Tokyo), le chef décorateur Emile Ghigo (mention pour The Search) ainsi que le réalisateur et technicien pour le traitement visuel de Sin City et le duo Luca Bigazzi (photo) et Angelo Raguseo (son) pour Il Divo.

Prix_Vulcain

Le trophée est inspiré d’une image du film de Jean-Luc Godard dont le chef-opérateur est et représente une caméra comportant des éléments numériques et argentiques.

Dick Pope, Pierre-William Glenn et Timothy Spall lors de la remise du prix l'an dernier

Dick Pope, Pierre-William Glenn et Timothy Spall lors de la remise du prix l’an dernier

Articles semblables

Partage

Auteur

Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles