Castle Saison 6 Episode 6 – Get a Clue

Après Retour vers le futur la semaine dernière c’est au tour du d’être mis à l’honneur dans Get A Clue. Symboles religieux et énigmes en latin sont au cœur de cet épisode somme toute très moyen. La faute à une énigme alambiquée et des facilités scénaristiques bien trop évidentes.

Une jeune femme est retrouvée morte dans une ruelle sombre avec d’étranges marques sur les mains qui ne sont pas sans rappeler les stigmates de la crucifixion chrétienne. est aux anges pensant revivre le scénario du Da Vinci Code tandis que cherche à trouver une explication rationnelle à cette étrange affaire.

Il fallait que ça arrive ! Le maillon faible, l’épisode qui allait briser la série d’excellents épisodes que nous avait offert Castle depuis la fin de la saison dernière est arrivé ! Si Number One fan (Saison 6 Episode 4) nous avait offert un scénario en demi-teinte, il apparaît soudainement très bon comparé à la qualité médiocre de Get A Clue. Il n’y a guère que les scènes d’introduction et de conclusion entre Castle et () pour rattraper l’épisode.

Castle-Alexis-Pi

À son plus grand désespoir l’écrivain est invité à la pendaison de crémaillère de sa fille qui a finalement emménagé avec (). Lors du repas, il ne manque pas d’exprimer sa désapprobation et finit par se fâcher avec sa fille qui avoue à demi-mot avoir été blessée d’apprendre au téléphone par sa grand-mère et non par l’intéressé ses fiançailles avec Beckett. Si la jeune femme n’est pas réellement emballée par cette décision, elle ne l’a jamais exprimé par respect pour son père. Aussi c’est ce même comportement qu’elle attend en retour de la part de Castle qui ne réalise pas à quel point sa fille est blessée par ses remarques incessantes sur son petit ami. Si le duo a déjà connu quelques désaccords, il atteint ici un niveau critique. Castle et Alexis ont toujours eu une relation père/fille idyllique avec des rôles bien déterminés : immature et aimant pour le premier, posée et malicieuse pour la seconde. Cette complicité mise à mal (momentanément on l’espère) est donc une nouveauté malvenue pour eux et douloureuse à regarder pour nous.

Entre ces deux scènes émouvantes, Get A Clue se perd dans des facilités scénaristiques difficiles à croire. Le supposé jeu derrière les énigmes et symboles, le manque d’explication quant à la mise en scène très élaborée du meurtre. Ou encore (et c’est là où le bas blesse) le rappel des règles un peu laborieux et inutile de la dynamique Castle/Beckett avec le premier qui rappelle à la seconde qu’il est celui qui s’éloigne de la réalité alors qu’elle est celle qui doit l’y ramener. Ils le savent, nous le savons et ce depuis la première saison !

Et même l’excellente scène de combat à l’épée de milieu d’épisode ne suffit pas à faire oublier ces énormes faiblesses. Sur une musique particulièrement emphatique, nous offre un beau duel digne d’un grand film d’aventures. Un talent que l’acteur a sans doute acquis lors du tournage de la série Firefly où il jouait le rôle du capitaine d’un vaisseau spatial. Pendant quelques secondes nous sommes happés par cet élan belliqueux pour finalement redescendre assez rapidement. Dommage…

Espérons que l’épisode de la semaine prochaine Like Father, Like Daughter renverse la tendance. Voici la bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube

Articles semblables

Partage

Auteur

Marina

Cet article a été rédigé par Marina Leggiero, Responsable séries de Critique Film.