Critique : Amour & Turbulences

0
153
couple

affiche

France : 2012
Titre original : –
Réalisateur : 
Scénario : Vincent Angell
Acteurs : , Clémentine Célarié
Distribution : Universal Pictures International France
Durée : 1h36
Genre : Comédie romantique
Date de sortie : 03 avril 2013

3/5

Dans la série des romcoms à la française voici Amour & Turbulences, dialogué et interprété par Nicolas Bedos. L’éternelle histoire de l’amour déçu, du macho de base en quête de vagins, saupoudré d’une dose de Grand-Guignol. Niveau originalité, le film mise tout sur sa mise en scène.

SynopsisAlors qu’un avion la ramène de New-York à Paris où elle s’apprête à se marier, la belle Julie se retrouve assise à côté d’Antoine, un séduisant débauché qu’elle a aimé 3 ans plus tôt. Elle va tout faire pour l’éviter alors qu’il compte sur ces 7 h de vol pour la reconquérir! L’occasion pour nous de voyager dans le passé et de revivre leur rencontre, leur amour, leur rupture, autant de scènes rocambolesques, romantiques et corrosives qui vont faire de ce voyage le plus bouleversant de leur vie.

amour et turbulences

Déjà vu

La romcom repose sur deux choses : son duo d’acteurs et les gags imposés. Le premier élément de Amour & Turbulences est bancal : Ludivine Sagnier n’est pas un prix de spontanéité et Nicolas Bedos une vraie tête à claques, si bien qu’on ne croit pas plus que ça au couple qu’ils forment, et puis surtout on s’en moque, les contraintes du genre imposent qu’ils finissent ensemble, aucune surprise là-dessus. Niveau gags c’est déjà plus plaisant : s’il n’y a vraiment aucune originalité dans les situations, le film bénéficie de plusieurs répliques savoureuses, et de vrais numéros à aller chercher dans les seconds rôles : Jonathan Cohen, la révélation, en frustré du cul et Clémentine Célarié en mère castratrice valent leur pesant de cacahuètes. Mais la vraie plus-value de cette bluette vient de la mise en scène inspirée de Alexandre Castagnetti, qui trouve un sens du rythme à son histoire. La narration impose les flashbacks, déjà peu commun pour le genre, et la musique entrecoupe certains passages joués : le réalisateur trouve des astuces visuelles pour créer des transitions très intéressantes. Pour peu on se croirait parfois dans une bande annonce à l’intérieur du film, même si cet aspect clipesque s’avère un peu cheap (les décors en cartons pour ne citer que ce passage). Au final on passe un moment plutôt agréable et léger, même si Amour & Turbulences ne restera pas dans les mémoires.

avion

Résumé

Amour & Turbulences n’est pas un prix de fraîcheur nous servant l’éternelle comédie romantique à deux sous. Il se détache quand même du lot par une mise en scène inventive et pêchue même si parfois clipesque. 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=cnLqFJwNQiA&feature=share&list=PLzzsAEt-XPvspoL3gl0Rr2em-3Ia05nKJ[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici